«

»

Jan 05

Aider à la localisation des défibrillateurs

 

En France, chaque année, entre 40 000 et 50 000 personnes sont victimes d’une mort subite, faute d’avoir bénéficié au bon moment de l’intervention d’une personne qui aurait pu leur sauver la vie en pratiquant les gestes de premier secours et en administrant un choc électrique (défibrillation) le temps que les équipes de secours et d’aide médicale d’urgence interviennent.

Dans le cadre de la lutte contre la mort subite par arrêt cardiaque, le ministère chargé de la santé a engagé, depuis 2007, des actions en faveur du développement de l’implantation des DAE sur l’ensemble du territoire et de leur facilité d’accès. La loi du n°2018-527 du 28 juin 2018, votée à la quasi-unanimité par les deux Assemblées, vient renforcer ce cadre législatif et réglementaire.

 

Les défibrillateurs Automatiques Externes – Réglementation

Tout savoir sur les gestes qui sauvent – Site de la fédération Française de Cardiologie

 

Tous les exploitants de DAE ont dorénavant l’obligation de déclarer les données d’implantation et d’accessibilité de leurs DAE au sein de la base de données nationale Géo’DAE pour diffuser aux citoyens et services de secours et d’aide médicale d’urgence.

 

OpenStreetMap a mis en ligne  un outil cartographique pour la localisation des DAE .

Aidez au recensement des DAE sur OpenStreetMap