Coronavirus : renseignements

Traduction de la page

 

 

Comportement à adopter

Un numéro vert répond en permanence à vos questions, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000

Attention, la plateforme téléphonique n’est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux, si vous présentez des premiers signes d’infections respiratoires (fièvre ou sensation de fièvre, toux) restez chez vous et appelez votre médecin. Si les signes s’aggravent, appelez le 15 ou le 114 pour les personnes ayant des difficultés à parler ou entendre.

 

J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au COVID-19 :

  1. Je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation.
  2. Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.

Si j’ai des questions relatives à mes traitements en cas de COVID-19 : je ne pratique pas l’automédication. Je me renseigne sur https://www.covid19-medicaments.com/.

 

Retrouvez toutes les réponses officielles aux questions que vous vous posez sur le Coronavirus COVID-19 et les recommandations du gouvernement sur https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 

 

 

OMS : Quelques informations

Réponses aux idées reçues.

 

 

 

Un site permet une premières évaluation des risques de contamination

Le site maladiecoronavirus.fr, référencé par le ministère de la Santé, permet de faire un « test » anonyme et gratuit : 24 questions sur ses symptômes (fièvre, toux, gêne respiratoire, courbatures…) mais aussi sur ses antécédents médicaux et, son âge.

 

 

 

SITUATION AU 27 SEPTEMBRE 2020

 

538 569

CAS CONFIRMÉS
(+11 123 EN 24H)

sources: données issues de SI-DEP

7,4%

DE TAUX DE POSITIVITÉ DES TESTS

sources: données issues de SI-DEP

1 230

CLUSTERS EN COURS
D’INVESTIGATION
(+47 EN 24H ET 238 EN EHPAD)

sources: données issues des remontées
des cellules régionales de Santé Publique France
et  des Agences Régionales de Santé

 

31 727

DÉCÈS DONT
21 061 (+27 EN 24H A L’HÔPITAL)

sources: données remontées des centres
hospitaliers participant à SI-VIC et
signalements liés au COVID-19 des ESMS

4 204

NOUVELLES
HOSPITALISATIONS
SUR LES 7 DERNIERS JOURS
DONT 786 EN RÉANIMATION

sources: données remontées des centres
hospitaliers participant à SI-VIC

101

DÉPARTEMENTS EN SITUATION DE VULNÉRABILITÉ
LIMITÉE, MODÉRÉE OU ÉLEVÉE :
sources: signalements liés au COVID-19 des ESMS

 

Niveau limité : 9 départements (8,9%)

Niveau modéré : 34 départements (33,7%) Aisne, Allier, Ardèche, Ardennes, Alpes de Haute Provence, Aude, Calvados, Cantal, Charente-Maritime, Corrèze, Deux-Sèvres, Dordogne, Drôme, Eure, Eure-et-Loir, Haut-Rhin, Hautes Alpes, Haute-Savoie, Loir et Cher, Lot, Lot et Garonne, Lozère, Mayenne, Mayotte, Meuse, Moselle, Morbihan, Nièvre, Réunion, Savoie, Seine Maritime, Territoire de Belfort, Vendée, Vosges, Yonne

Niveau élevé : 58 départements (57,4%) Martinique, Guadeloupe (dont Saint Martin et Saint Barthélémy), Ain, Alpes-Maritimes, Ariège, Aube, Aveyron, Bas-Rhin, Bouches-du-Rhône, Charente, Côte d’Or, Corse du Sud, Doubs, Essonne, Gard, Gers, Gironde, Guyane, Haute Corse, Haute-Garonne, Haute Loire, Haute-Marne, Hautes-Pyrénées, Hauts-de-Seine, Haute Vienne, Hérault, Indre et Loire, Loiret, Ille-et-Vilaine, Isère, Landes, Loire, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Marne, Meurthe et Moselle, Nord, Oise, Paris, Pas de Calais, Puy de Dôme, Pyrénées Atlantiques, Pyrénées Orientales, Rhône, Somme, Sarthe, Seine et Marne, Seine-Saint-Denis, Saône et Loire, Tarn, Tarn-et-Garonne, Val-de-Marne, Val d’Oise, Var, Vaucluse, Vienne, Yvelines

 

Remarque : Une nouvelle grille d’évaluation reconfigurée a été instaurée mercredi 23 septembre, pour estimer le niveau d’urgence de chaque territoire français. La carte de France du Covid-19 a été divisée en 5 catégories :

Gris : la zone de vigilance Le virus circule, mais dans des proportions en deçà des seuils de déclenchement dans les trois critères

Rose : la zone d’alerte Le taux d’incidence du virus a dépassé 50 pour 100 000 habitants. Il circule activement (concerne 69 département).

 Rouge : la zone d’alerte renforcée Le taux d’incidence du virus dans la population est supérieur à 150 cas positifs pour 100 000 habitants. ET il dépasse 50 cas positifs pour 100 000 habitants chez les personnes âgées, qui restent les plus vulnérables. Sont concernés : Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Nice, Rennes, Rouen, Saint-Etienne, Toulouse, Paris et sa petite couronne.

 Rouge écarlate : la zone d’alerte maximale Les trois critères se combinent cette fois. Un taux d’incidence dans l’ensemble de la population de plus de 250 cas positifs pour 100 000 habitants ET supérieur à 100 pour 100 000 personnes âgées de 65 ans et plus ET 30% et plus des lits de réanimation occupés par des personnes souffrant du coronavirus. A ce jour, 2 territoires sont classés en zone d’alerte maximale : l’agglomération de Marseille-Aix en Provence et le département de la Guadeloupe.

Rayé noir et blanc : l’état d’urgence sanitaire

Voir plus de détail ICI

A RETENIR

Données mondiales :

 Nombre de pays touchés par la pandémie de COVID-19  : 188
 Nombre de cas : plus de 32,9 millions, 995 147 décès

 

DONNÉES NATIONALES : ÉVOLUTION SUR 7 JOURS

Période du 21 au 27 septembre vs période du14 au 20 septembre :

évolution du nombre de cas positifs : +84 806  vs +72 769 
évolution du nombre de décès total  : +442 vs +369
évolution du nombre de décès en EHPAD : +106 vs +45
évolution du nombre de personnes hospitalisées : +573 vs +433
évolution du nombre de nouvelles hospitalisations : 4 204 vs 3 894
évolution du nombre de personnes placées en réanimation : +229  vs +228
évolution du nombre de cluster actifs : +144 vs +175

Nombre de départements en zone rouge : 55 (+9) vs 46 (+9)
   dont départements en zone rouge écarlate : 2
Population résidant en zone rouge : 46 417 465 (+2 542 669) vs 43 874 596
   dont population en zone rouge écarlate : 2 137 532

 

MESSAGES CLÉS

Le masque est désormais obligatoire dans tous les lieux clos et collectifs. Il permet de limiter les risques de contaminations en cas d’impossibilité du maintien des distances physiques. Cependant, il ne remplace pas les autres gestes barrières, il les complète. Pensez donc bien à :

• Vous laver les mains régulièrement ;
• Éviter de serrer la main et de s’embrasser ;
• Éternuer dans un mouchoir ou dans votre coude ;
• Respecter la distance physique minimale lorsque cela est possible

Afin de contenir la diffusion du virus, les autorités sanitaires font du dépistage la priorité. Afin de faciliter l’identification des personnes atteintes et de leurs cas contacts, pensez à activer l’application Stop Covid et à vous faire dépister au moindre symptôme. Il est désormais possible d’effectuer un test PCR sans ordonnance de votre médecin, en téléchargeant et remplissant ce formulaire avant de vous rendre en laboratoire.

Ensemble, freinons la diffusion du virus et aidons nos personnels de santé en adoptant tous ces gestes simples.

INFORMATIONS UTILES: Pour en savoir plus sur l’épidémie de COVID-19

 En France : Santé publique France et Ministère des Solidarités et de la Santé
 A l’international : OMS et ECDC  Un numéro vert 0 800 130 000 (appel gratuit avec service de soutien psychologique gratuit) 7j/7
 Toutes les informations utiles sur : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus
 Contact presse : presse-dgs@sante.gouv.fr – 01 40 56 84 00

Nombre de personnes positives par jour

CIRCULATION VIRALE INTER-GÉNÉRATIONNELLE

Fig.1 : Taux de positivité, part des cas positif identifiés semaine 34 et répartition de la population totale française par tranche d’âge

Fig.2 : Taux de positivité, part des cas positif identifiés semaine 38 et répartition de la population totale française par tranche d’âge

Au cours de la semaine 34 (17 au 23 août 2020), la circulation du virus concernait essentiellement les 20-29ans et les 30-39ans avec respectivement 34% et 18% des cas positifs. Les classes d’âges des plus de 70ans étaient alors très peu impactées  (5% des cas positifs et taux d’incidence de 1,5%).

Un mois plus tard (semaine 38), le virus affecte toutes les classes d’âge et notamment les plus de élevées pour lesquelles le taux de positivité a été multiplié par 4 (80-89ans)  et 4,9 (90ans et +), même si les 20-29ans restent encore les plus représentés (25% des cas positifs et taux de positivité de 11,1%).

 

Télécharger le point épidémiologique du 24 septembre 2020 de Santé Publique France

Voir les points de situation officiels

CSV  

REPRISE DE L’ÉPIDÉMIE EN FRANCE DEPUIS LE 1erJUILLET

CSV  

Si l’amorce de la reprise épidémique a été observée au tout début de juillet (voir graphique 1), on constate une accélération à partir du début du mois d’août et une forte dégradation de la situation depuis le début de septembre. Ainsi, durant le mois d’août, près de 92 000 cas supplémentaires ont été détectés contre 22 000 en juillet. Au cours des 27 premiers jours de septembre, 252 562 cas supplémentaires ont été enregistrés avec un taux de positivité aux tests PCR qui est passé de 4,3% à 7,4%. Dans le même temps, on a déploré 1066 décès (dont 152 en Ehpad) contre 358 décès en août et 404 en juillet. Au cours de ces 24 premiers jours de septembre, le nombre de personnes hospitalisées s’est accru de +1649 soit de +35% et celui des personnes placées en  réanimations de +695 soit +163% (graphique 1bis), alors que 852 clusters actifs supplémentaires ont été identifiés.

 


 

 

CSV  


CSV  

CSV  

CSV  


CSV  

Remarque: Pour le royaume-Uni, les chiffres ont pris en compte à compter du 29 avril, les décès dans les EHPAD

 

SITUATION DNS LE LOIR-ET-CHER

  • Au 27 septembre 2020, 354 patients hospitalisés sont de retour à leur domicile.
  • 8 personnes sont encore hospitalisées (hommes : 37% – femmes : 63%)
  • aucune admission à l’hôpital enregistrée dans la journée.
  • 1 personne est actuellement placée en réanimation
  • Depuis le début de l’épidémie les hôpitaux du  Loir-et-Cher ont déploré 68 décès en milieu hospitalier ( hommes :56% – Femmes :44%) alors que 45 décès on été à déploré au sein des établissements d’accueil
  • Taux de positivité quotidien : 3,8% (France : 7,5%)
  • Taux d’incidence : semaine du  18 au 24 septembre: 41,8 vs 35,7 semaine du 12 au 18 septembre

 

A L’ÉCHELLE RÉGIONALE

  • du 15 au 21 septembre, 34 125 personnes ont été testées dont 1573  cas positifs (taux de positivité 4,6%)..
  • On déplore, dans les établissements de santé, 593 décès depuis le début de l’épidémie  (dont 127 personnes qui résidaient habituellement en établissements médicaux-sociaux) et 404 dans les établissements d’accueil.
  • 23 personnes sont actuellement placées en réanimation dont 8 en Indre-et-Loire et 11 dans le Loiret
  • A ce jour, le Cher, l’Eure-et-Loir, l’Indre et le Loir-et-Cher ont atteint le seuil de vigilance; l’Indre-et-Loire et le Loiret ont dépassé le seuil d’alerte.

 

sources : Santé Publique France GEODES – données hospitalières- ARS Centre-Val de Loire – INSEE

 

 

 

 

Se faire tester dans le Loir-et-Cher

Pour qui ?

Des tests systématiques pour les personnes malades et leurs contacts

La sortie du confinement s’accompagnera d’une augmentation massive des tests de dépistage pour toutes les personnes qui présenteraient des symptômes et toutes celles qui auraient été en contact avec des personnes malades.
Ces tests diagnostiques virologiques (RT-PCR) permettent de détecter la présence du virus via un prélèvement par voie nasale. Ils seront réalisés sur prescription médicale.

Plus de détails sur https://www.service-public.fr

Où se faire tester ?

Ces tests pourront être faits dans les laboratoires publics et privés, y compris les laboratoires de recherche et vétérinaires et seront pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie.

Chercher un laboratoire près de chez vous

 

 

 

 

Les masques grand public

Informations ministérielles relatives aux masques grand public

La plateforme de l’AFNOR

La plateforme collaborative de l’AFNOR donne notamment des conseils pour  fabriquer soi-même des masques “barrière”.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *